MAGAKAS CLAMP - BE MY ONLY ANGEL

Publié le par yann de ..

Site consacré aux mangakas CLAMP et à leurs oeuvres (Tsubasa Reservoir Chronicle, Card Captor Sakura, X1999, Angelic Layer...). Descriptions, galeries, résumés, extraits...

Athena

Athena est la grande championne de l'Angelic Layer et pulvérise tous ses ennemis grâce à sa redoutable attaque spéciale

sources : Anne (chroniscope.com)

C’est en 1984 qu’un collectif féminin, composé de 12 lycéennes, voit le jour à Osaka sous le nom plutôt étrange de CLAMP (agrafe ou crampon en anglais mais il faudrait le traduire par « montage de pommes de terre »). A cette époque le groupe est composé de : Ohkawa Nanase, Apapa Mokona, Nekoi Mick, Igarashi Satsuki, Akiya Tamayo, Sei Nanao, Leeza Sei, Soushi Hisagu, Kazue Nakamori, Shinya Ohmi, O-kyon et Inoue Yuzuru.
Au départ, le groupe se réunissait pour regarder des films d’horreur dont elles étaient toutes fans mais rapidement, elles découvrirent leur passion commune pour le dessin et les mangas et publièrent leurs premiers travaux dans des fanzines. Peu à peu le groupe se dissout, passant de douze à sept puis enfin à quatre.
Aujourd’hui CLAMP est composé de Ohkawa Nanase, Apapa Mokona, Nekoi Mick et Igarashi Satsuki, et produit essentiellement des shojos (mangas destinés à un public féminin), à raison de 200 pages par mois (habituellement un mangaka accompagné de tous ses assistants ne produit pas plus de 80 pages par mois).

CLAMP est sans doute le collectif le plus publié en France par Pika Edition et Tonkam, et la plus part de leurs œuvres ont été traduites. Mais pourquoi un tel engouement ? La réponse est assez simple : CLAMP a su mêler des graphismes splendides à des scénarios hors du commun, créant ainsi leur propre style ne laissant personne indifférent.
Le « style clamp » peut donc se résumer en quelques points :
- dans la plupart de leurs mangas on retrouve le thème « des méchants et des gentils », mais attention, tout cela n'est jamais aussi simple que cela peut paraître dans un premier temps, car le méchant a toujours une bonne raison d’agir et n’est finalement pas si méchant que ça, alors que le gentil commet parfois des actes qui ne font pas de lui un être si gentil que ça. On retrouve cette thématique tout particulièrement dans X.

 

POUR EN SAVOIR PLUS ET TOUT CONNAITRE VISITEZ CE SITE :

http://bemyonlyangel.free.fr/

 

 

 

Publié dans ARTS BRETON

Commenter cet article

Serge Passions 24/03/2005 07:35

Hors sujet, Yann, je ne peux pas poster de coms sur La blanche Hermine !
Le lien ne serait pas innactif ?